mercredi, avril 4 2012

2012, nouveautés en stérilisation

L'inactivation des prions : les nouvelles règles :

nettoyage_DMR_avril_2012_1.jpg
nettoyage_DMR_avril_2012_2.jpg

Des test de salissure au banc d'essai. Le procédé Sterrad reconnu produit inactivant prion :

nettoyage_DMR_avril_2012_3.jpg
nettoyage_DMR_avril_2012_4.jpg

Les dernières technologies des irrigateurs à ultrasons, notamment dans la prise en charge des pinces du robot da Vinci :

nettoyage_DMR_avril_2012_5.jpg

D'après le "Dossier nettoyage des DMR" paru dans le n°57 de PLATEAUX TECHNIQUES ACTUALITES en avril 2012.
Auteurs : Dr Christine Denis, pharmacienne responsable de la stérilisation du CHRU de Lille ; Dr Séverine Francheteau, pharmacien hospitalier, Hôpital de St Pierre d'Albigny et CH de Chambery ; Dr Aude Coquard, pharmacien responsable de la stérilisation du CHU de Rouen

mardi, septembre 13 2011

Re: Sterilisation Casablanca Maroc

Bonjour Mr Brette



Merci de l'intérêt que vous portez à nos questions
Vous êtes bien sur autorisé à diffuser notre correspondance sur votre site .
Concernant le lave vaisselle, nous possédons en fait une machine de marque Getinge Decomat 228 qui nous avait offerte par un hôpital Parisien mais elle n'a jamais fonctionné. Plusieurs techniciens (certainement peu qualifiés) se sont évertuées à faire un diagnostic sans résultats. Je garde toujours l'espoir secret de trouver la bonne personne pour la faire fonctionner.

Ces dons de matériels reformées sont souvent une mauvaise affaire car le transport à la charge du bénéficiaire est couteux et les pièces détachées indisponibles depuis longtemps . Au final beaucoup d’énergie inutiles et d’espoirs déçus.
Quand à notre unité de stérilisation et notre projet de réaménagement nous vous enverrons les photos et croquis en fin de semaine.
Merci de votre aide
A bientôt

Mr Alami






From: sterilisation.hopital@gmail.com
To: xxx@hotmail.com
Subject: Re: Sterilisation Casablanca Maroc
Date: Thu, 8 Sep 2011 07:31:34 +0200


Bonjour Monsieur Alami,



Tout type de présentation présenterait un intérêt selon moi. Si vous êtes à la recherche d'avis, cela pourrait également permettre aux visiteurs du site de vous faire éventuellement des suggestions sous forme de commentaire.

Pour ce qui est du lave-vaisselle, je suis un peu perplexe. Il faut savoir à quoi vous l'opposez. Si c'est pour remplacer un lavage à la main et qu'il est impossible d'utiliser un lave instruments officiel, je pense que cela pourrait représenter une amélioration. Il faut cependant vous pencher de prêt sur les spécifications techniques de cette machine, comparativement à un lave-instruments vendu comme tel, en essayant de vous en rapprocher au maximum, tant au point de vue produits lessiviels que modalités de chargement, que cycle de lavage et de séchage et température de désinfection atteinte.




M'autoriseriez vous à publier vos questions sur le site ? D'autres professionnels seraient peut-être de meilleur conseil que moi.



Cordialement,




Yves Brette.
- Original Message -
From: Aziz alami aroussi
To: sterilisation
Sent: Sunday, September 04, 2011 5:47 PM
Subject: RE: Sterilisation Casablanca Maroc

Cher monsieur

Je vous remercie pour le précieux lien que vous nous avez transmis. Nous y avions trouvés les informations escomptés.

Concernant votre proposition de vous envoyer des images de notre site de stérilisation, il se trouve que nous sommes en phase de réaménagement cette unité. Si vous le désirez, nous pouvons vous envoyer des photos de l’état actuel, des travaux en cours et un croquis de l'objectif final. Peut être, pourriez vous y apporter vos suggestions ainsi que certains protocoles de fonctionnement.

Question subsidiaire : un lave vaisselle classique peut il faire office de lave instruments ?

Dans l’attente de vous lire, sincères salutations.

Mr. Alami







From: sterilisation.hopital@gmail.com
To: xxx@hotmail.com
Subject: Re: Sterilisation Casablanca Maroc
Date: Sun, 28 Aug 2011 15:56:52 +0200

Bonjour Monsieur Alami,



Nous rêvons aussi parfois de l'identification à l'instrument -datamatrix ou autre- qui commence à apparaître dans certains services. En attendant, je pense que vous trouverez peut-être ce que vous cherchez sur le catalogue suivant :
identification_et_protection_des_instruments_avril10.pdf
La réserve que l'on peut faire à ce type de marquage concerne le dépôt éventuel entre la bague et l'instrument, ainsi que l'altération éventuelle, à la longue, de l'état de surface de celui-ci.



Sinon, nous feriez vous l'honneur et le plaisir de présenter votre service, les difficultés et satisfactions que vous y rencontrez, sur le blog ? Nous vous en serions très reconnaissant.




Cordialement,



Yves Brette.
- Original Message -
From: Aziz alami aroussi
To: sterilisation.hopital@gmail.com
Sent: Sunday, August 28, 2011 2:22 PM
Subject: Sterilisation Casablanca Maroc

Bonjour
Cher Monsieur
Je suis en charge de la stérilisation au service de chirurgie cardiaque du CHU de Casablanca et je suis souvent confronté à un mélange des instruments provenant de différentes boites chirurgicales
Connaîtriez-vous une référence de rubans adhésifs de différentes couleurs adaptés au marquage des instruments chirurgicaux ?
Merci de votre réponse et félicitation pour la qualité de votre site
Mr Alami

mercredi, novembre 17 2010

autoclave et service biomedical, quelques parodies ;)

En souvenir de quelques situations traversées au cours de ces années passées à utiliser des machines type laveur ou autoclave, quelques couvertures remaniées :
manometre.jpg autoclave-fuite.jpg club5biomed.jpg
(Merci à la bibliothèque rose)
Elle est à toi, cette chanson, toi l'biomed qui, sans façon
mon autoclave a dépanné
quand j'avais les deux pieds mouillés...

dimanche, juin 14 2009

Combien de temps le materiel peut rester prédesinfecté avant d etre lavé ?

J'ai personnellement connu plusieurs choix dans ma carrière :

  • matériel laissé immergé dans le bain de pré-désinfection tout le week-end
  • matériel rincé, égoutté, séché
  • matériel rincé, laissé en attente dans bac fermé en atmosphère humide
  • matériel mis en laveur et re-lavé le lundi


Cette dernière avait ma préférence, mais elle n'est pas toujours réalisable. Voici ci dessous la réponse de l'AFS à une question équivalente :


"Il n’y a pas de texte sur ce sujet. Il n’y a pas de réponse standard. Les situations étant différentes, les solutions sont différentes. Le mieux serait bien évidemment de pré-désinfecter, rincer, laver (en machine), puis sécher, ce qui permet une attente « sans risque » du transport et de la pris en charge en stérilisation Centrale, où l’étape du relavage sera effectuée à nouveau le lundi matin. Malheureusement, les équipes opératoires de nuit ou de week-end n’ont guère envie ou la possibilité de le faire. On peut donc proposer cette attitude à l’équipe du bloc, mais cela risque de ne pas être réalisable.

Si cela n’est pas possible, il n’y a alors pas de solution parfaite.

Il faut tenir compte de deux éléments contradictoires : - ne pas laisser se déssécher les matières organiques et la Bétadine sur les instruments (risque d’apparition de biofilm, risque de transmission de MCJ, prolifération microbienne, difficultés de nettoyer correctement le lundi) - ne pas endommager l’instrument (éviter tout risque de rouille).

Le tableau suivant permet de choisir la solution la plus adaptée à son établissement, en évaluant les avantages et inconvénients.

Dans tous les cas : relavage en Stérilisation Centrale, sans toutefois repasser par la phase de pré-désinfection en Stérilisation centrale.

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Ne rien faire INTERDIT PAR BPPH !!

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Prédésinfection + rinçage manuel + séchage - traitement immédiat - instruments secs en attente- moindre corrosion (CETIM) - comment sécher ? - air (pistolet) - tissu - étuve - Risque de fixation protéique +++

> Non recommandé

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Prédésinfection + rinçage manuel (instruments humides) - pas de séchage de souillures - humidité entraîne risque de corrosion

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Prédésinfection + laisser tremper dans DD - pas de séchage de souillures - DD corrosif ? - présence de chlore et chlorures dans l’eau (corrosion) - incompatibilité de certains métaux - stockage des bacs pleins - incompatible avec externalisation

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Prédésinfection + rinçage manuel + trempage dans eau du robinet - pas de séchage de souillures - présence de chlore et chlorures dans l’eau (corrosion) - incompatibilité de certains métaux - stockage des bacs pleins - incompatible avec externalisation

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Prédésinfection + rinçage manuel + trempage dans eau déminéralisée ou eau versable - pas de séchage de souillures - eau déminéralisée au bloc ? - coût et manipulation de l’eau versable - incompatibilité de certains métaux - stockage des bacs pleins - incompatible avec externalisation

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Laveur-Désinfecteur dans le bloc - traitement immédiat et efficace - traitement validé et reproductible- - permet le lavage d’autres objets du bloc (sabots…) -« économie » de la pré-désinfection - tri nécessaire des instruments non immergeables - coût d’achat - coût de maintenance, qualification… du LD et consommables- n’évite pas un lavage à la stérilisation - ATNC

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Pré-désinfection, rinçage et MAL dans le bloc (et non LD) - idem, sauf « économie » de la pré-désinfection - pas de désinfection thermique - idem

  • Choix de pré- traitement Avantages et Inconvénients



Laveur désinfecteur dans la stérilisation centrale (par personnel du bloc) - traitement immédiat (?) - intervention d’un personnel extérieur : problème de responsabilité - refaire lavage (problème de responsabilité)?




Légendes : DD = détergent-désinfectant, LD = laveur-désinfecteur, MAL = Machine à laver"

dimanche, décembre 21 2008

La stérilisation centrale des Hospices Civils de Lyon

Le projet de grande stérilisation unique ayant été bloqué ces locaux ont été construits en urgence pour attendre la réalisation du projet initial. Ils sont clairs, ont été installés très rapidement mais le Dr Goullet craint qu'ils ne soient très petits pour faire face à la montée en charge du traitement de l'ensemble du matériel des blocs (l'orthopédie, par exempe, n'y est pas encore stérilisée...)
Nous commençons par l'entrée du service de stérilisation, la zone de réception et celle de lavage :
IMG_1203.JPG

Lire la suite...

samedi, novembre 29 2008

Reception et qualification des autoclaves, la suite...

Du retard a été pris cette semaine. Il est vrai que cette installation se fait "sous pression" car elle nécessite que nous travaillions sur deux autoclaves au lieu de cinq, d'où notre impatience notable a récupérer au moins un stérilisateur... Ce n'est malheureusement pas le cas en ce vendredi soir. Les techniciens Aldor Dechosal / Cisa poursuivant l'installation des deux autres autoclaves Aquazero pendant que Hospitec essaie de réceptionner et qualifier le premier ont fort à faire. Des soucis de manque d'eau osmosée se sont produits à plusieurs reprises sur les lave-intruments Miele et les autoclaves. Les pompes à vide des autoclaves Aquazero sont très bruyantes pour l'instant. Les cycles Bowie-dick ont eu beaucoup de mal a être réglé de façon à pouvoir être qualifiés. Bref, nous espérons que la semaine prochaine se présentera sous de meilleurs auspices car nous avons fait le pari de pouvoir stériliser sur 3 autoclaves dès lundi soir (ce devait initialement être le cas à partir de lundi dernier). Nous avons commencé à réorganiser la zone de stockage. la première formation utilisatateur a eu lieu, les internes en pharmacie y ont été associés. Je ne sais pour l'instant s'il s'agit d'un problème de réglage mais les cycles annoncés à 57 minutes font durant les qualifications 1H 22 minutes. Il me semble de toute façon que s'ils sont qualifiés ainsi, il sera trop tard our les modifier ensuite. Le temps d'un cycle n'est pas à mes yeux le critère principal d'appréciation d'un stérilisateur mais quand même...
Un point positif : les premiers cycles linge / textile semblent bien plus performants du point de vue séchage que ce que nous obtenions sur les Lequeux.
La supervision n'est pas encore pleinement exploitable, le déchargement automatique non plus.
A suivre...

mercredi, novembre 19 2008

pré-désinfection et nettoyage des dispositifs médicaux, réglementation, bonnes pratiques de pharmacie hospitalière

Nous communiquons ici la circulaire du 9 février 2007 du ministère de la santé français (direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins) rappelant les précautions à observer en ce qui concerne la préparation des dispositifs médicaux stériles. Sont particulièrement visées les procédures excluant la pré-désinfection immédiate après utilisation au bloc opératoire et stipulant l'obligation en ce cas de traiter ces DMR le plus rapidement possible dans un laveur-désinfecteur qualifié.
Les termes des bonnes pratiques de pharmacie hospitaliere concernant la pré-désinfection sont rappelés :
"9.1. Pré-désinfection
La pré-désinfection est le premier traitement à effectuer sur les objets et matériels souillés dans le but de diminuer la population de micro-organismes et de faciliter le nettoyage ultérieur. Il est impératif d’éviter le séchage des souillures sur le matériel. La pré-désinfection a également pour but de protéger le personnel lors de la manipulation des instruments et de protéger l'environnement. Elle est réalisée le plus rapidement possible après utilisation du dispositif médical, au plus près du lieu d’utilisation, avant le nettoyage, selon une procédure approuvée par le responsable du système permettant d’assurer la qualité. Les activités bactéricides, fongicides et éventuellement virucides des produits utilisés sont déterminées selon les normes en vigueur. Ces produits sont compatibles avec les dispositifs médicaux à traiter et ne contiennent pas de substance connue comme capable de fixer les protéines.
9.2. Nettoyage
Le nettoyage est une étape indispensable avant le conditionnement. Il a pour but d'éliminer les salissures par l'action physico-chimique d'un produit adapté tel un détergent, conjuguée à une action mécanique afin d'obtenir un dispositif médical fonctionnel et propre. Il est compatible avec le dispositif médical et ne doit pas le détériorer. Le nettoyage concerne les conteneurs et les plateaux réutilisables, les dispositifs médicaux dès lors qu'ils ont été déconditionnés, qu'ils aient été utilisés ou non, les dispositifs médicaux en prêt ou en dépôt et les dispositifs médicaux neufs livrés non stériles qui sont nettoyés selon les instructions du fabricant. Le nettoyage des dispositifs médicaux est réalisé chaque fois que possible dans une machine à laver. Celle-ci est adaptée à cet usage et qualifiée. Il convient d’accorder une attention particulière aux lumières des dispositifs médicaux afin de s’assurer que le nettoyage est efficace et que la solution de nettoyage employée a été éliminée. Pour cela, il peut être nécessaire de démonter les dispositifs médicaux composés de plusieurs parties selon les recommandations du fabricant. Quel que soit le mode de nettoyage, le rinçage et le séchage efficaces et non contaminants du dispositif médical sont effectués avant le conditionnement afin d'éviter toute nouvelle contamination. Après le nettoyage, il convient de vérifier la propreté des composants du dispositif médical ainsi que du dispositif médical remonté et de s’assurer qu’aucune détérioration n’est susceptible d’affecter sa sécurité, son intégrité ou son bon fonctionnement. Les exigences décrites ci-dessus s’appliquent également lorsque les deux opérations de prédésinfection et de nettoyage sont combinées en utilisant une machine à laver et à désinfecter qualifiée. La nécessité d’un nouveau nettoyage avant conditionnement est évaluée au cas par cas."

recommandation pre-desinfection

samedi, octobre 25 2008

Place et organisation de la stérilisation dans l’hôpital

Cinquième chapitre du texte La stérilisation

Lire la suite...