jeudi, juillet 1 2010

Probleme humidite residuelle avec autoclave gravitationnel

Cher Monsieur,



j'ai visité avec beaucoup d'intérêt le site http://www.sterilisation-hopital.com découvert au hasard de recherches sur le web.



Je suis confronté au problème suivant, et j'aurais souhaité le poser aux visiteurs de ce site (mais je n'ai pas trouvé le chemin permettant d'y déposer directement un billet). sterilisateur_vertical_gravitationnel.jpg J'apporte un support technique à une ONG belge en territoire Congo RDC, où nous avons installé dans 5 hôpitaux des autoclaves du type "gravitationnel" assez simples d'origine chinoise (http://www.excotramed.be/download/GB-Autoclave%2040%20to%20200%20L.pdf), de principe simple (pas de pompe à vide, pas de condenseur sur la vidange de vapeur), et qui ont le mérite d'être compatibles avec les limitations locales en termes de budget et de puissance électrique disponible. Le linge est placé dans les classiques récipients cylindriques en inox perforé avec éclisses, et des précautions sont prises pour ne pas trop tasser le contenu et garder un espace de circulation entre les récipients et la cuve de l'autoclave.



Malheureusement, une fois les appareils installés, nous avons eu quelques commentaires négatifs sur l'humidité résiduelle et la présence de goutelettes d'eau sur le linge opératoire en sortie.



Un débat s'est tout d'abord ouvert sur le point "ces goutelettes d'eau (qui sont finalement de la vapeur stérile condensée) rendent-elles la stérilisation ineffective ?" et n'a pas encore fait jusqu'ici l'unanimité. Qu'en pensez-vous ?



Aussi (peut être y a-t-il parmi vous des personnes qui ont encore pratiqué dans le passé la stérilisation avec des autoclaves gravitationnels et qui pourraient apporter une réponse ou faire part de leur expérience ?), j'ai du mal à comprendre ces plaintes sachant que ce genre d'autoclave (parfois dans un modèle encore plus simplifié) est utilisé depuis des décennies en Afrique et n'a jamais suscité à ma connaissance de débat contestataire.



Merci d'avance pour toute aide ou conseil sur le sujet.



Roland HENSENS Ingénieur Biomédical



MSV-AZV Médecins Sans Vacances Rode Kruisplein 16 B-2800 Mechelen BELGIUM www.artsenzondervakantie.be www.medecinssansvacances.be

jeudi, décembre 25 2008

Service de stérilisation centrale : Lyon, 3ème partie

la zone de chargement et de déchargement des autoclaves Belimed, la zone de lavage chariot, de stérilisation du linge et les locaux techniques :
IMG_1230.JPG IMG_1231.JPG IMG_1232.JPG IMG_1233.JPG IMG_1234.JPG

Lire la suite...

samedi, novembre 29 2008

Reception et qualification des autoclaves, la suite...

Du retard a été pris cette semaine. Il est vrai que cette installation se fait "sous pression" car elle nécessite que nous travaillions sur deux autoclaves au lieu de cinq, d'où notre impatience notable a récupérer au moins un stérilisateur... Ce n'est malheureusement pas le cas en ce vendredi soir. Les techniciens Aldor Dechosal / Cisa poursuivant l'installation des deux autres autoclaves Aquazero pendant que Hospitec essaie de réceptionner et qualifier le premier ont fort à faire. Des soucis de manque d'eau osmosée se sont produits à plusieurs reprises sur les lave-intruments Miele et les autoclaves. Les pompes à vide des autoclaves Aquazero sont très bruyantes pour l'instant. Les cycles Bowie-dick ont eu beaucoup de mal a être réglé de façon à pouvoir être qualifiés. Bref, nous espérons que la semaine prochaine se présentera sous de meilleurs auspices car nous avons fait le pari de pouvoir stériliser sur 3 autoclaves dès lundi soir (ce devait initialement être le cas à partir de lundi dernier). Nous avons commencé à réorganiser la zone de stockage. la première formation utilisatateur a eu lieu, les internes en pharmacie y ont été associés. Je ne sais pour l'instant s'il s'agit d'un problème de réglage mais les cycles annoncés à 57 minutes font durant les qualifications 1H 22 minutes. Il me semble de toute façon que s'ils sont qualifiés ainsi, il sera trop tard our les modifier ensuite. Le temps d'un cycle n'est pas à mes yeux le critère principal d'appréciation d'un stérilisateur mais quand même...
Un point positif : les premiers cycles linge / textile semblent bien plus performants du point de vue séchage que ce que nous obtenions sur les Lequeux.
La supervision n'est pas encore pleinement exploitable, le déchargement automatique non plus.
A suivre...