Mot-clé - cycle de sterilisation

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, septembre 1 2009

Rapport de stage : installation autoclaves en stérilisation

"Bonjour,



Je vous avez contacté il y a plusieurs mois concernant mon stage d'étude en Master Ingénierie de la Santé, option Ingénierie Biomédical. Mon sujet d'étude portait sur la stérilisation et l'installation de deux nouveaux autoclaves au Luxembourg, et je vous avez demandé quelques références pour mon rapport.



Mon stage étant désormais terminé, je vous transmet mon rapport de stage concernant mon étude. Vous pouvez le diffuser sur votre blog si cela vous intéresse...



En vous remerciant une nouvelle fois pour votre aide



Mathieu Fanack Etudiant à la faculté de Médecine de Nancy Master Ingénierie Biomédical"

Dont acte :

SOMMAIRE
REMERCIEMENTS .......................................................................................................... - 4 -
RESUME - ABSTRACT ..................................................................................................... - 5 -
1. CONTEXTE DU STAGE ........................................................................................................... - 7 -
1.1 Le Grand Duché de Luxembourg.......................................................................... - 7 -
1.1.1 En un clin d’oeil, le pays et sa capitale .................................................. - 7 -
1.1.2 Le multilinguisme au quotidien ............................................................. - 8 -
1.1.3 Société ................................................................................................... - 8 -
1.1.4 Médias ................................................................................................... - 9 -
1.1.5 Service de Santé .................................................................................. - 10 -
1.1.6 Sécurité Sociale ................................................................................... - 11 -
1.2 Meditec .............................................................................................................. - 12 -
1.2.1 Présentation ........................................................................................ - 12 -
1.2.2 Activités ............................................................................................... - 12 -
1.2.3 Organisation ........................................................................................ - 13 -
2. LE PROJET D’EQUIPEMENT ET SES ACTEURS ............................................................................ - 13 -
2.1 Les acteurs ......................................................................................................... - 13 -
2.1.1 Le Centre Hospitalier de Luxembourg ................................................. - 13 -
2.1.2 Le service de stérilisation du CHL ........................................................ - 14 -
2.1.3 Lautenschläger .................................................................................... - 14 -
2.2 La procédure légale de soumission .................................................................... - 15 -
2.2.1 Une procédure formalisée : l’appel d’offre......................................... - 15 -
2.2.2 Le cahier des charges .......................................................................... - 15 -
2.2.3 La soumission ...................................................................................... - 15 -
2.2.4 Critères de sélection et d’attribution .................................................. - 16 -
2.2.5 La décision d’adjudication et la signature du contrat ......................... - 16 -
3. LA STERILISATION ............................................................................................................. - 17 -
3.1 Définition ........................................................................................................... - 17 -
3.2 Agents contaminants ......................................................................................... - 17 -
3.2.1 Les bactéries ........................................................................................ - 17 -
3.2.2 Les virus ............................................................................................... - 18 -
3.2.3 Les levures et champignons ................................................................ - 18 -
3.2.4 Les prions et Agents Transmissibles Non Conventionnels .................. - 18 -
3.3 Contexte ............................................................................................................. - 18 -
3.3.1 La décontamination ............................................................................ - 19 -
3.3.2 Le lavage .............................................................................................. - 19 -
3.3.3 Le conditionnement ............................................................................ - 19 -
3.3.4 La stérilisation ..................................................................................... - 19 -
3.4 Les enjeux d’un service de stérilisation .............................................................. - 20 -
3.5 Les aspects normatifs ........................................................................................ - 20 -
3
STERILISATION - ETUDE ET MISE EN FONCTION D’AUTOCLAVES
Mathieu Fanack
4. PRINCIPES DE L’AUTOCLAVAGE ............................................................................................ - 21 -
4.1 Généralités ......................................................................................................... - 21 -
4.2 Lois physiques de stérilisation ........................................................................... - 21 -
4.2.1 Décroissance en fonction du temps .................................................... - 21 -
4.2.2 Décroissance en fonction de la température ...................................... - 22 -
4.2.3 La valeur stérilisatrice F0, entre temps et température ...................... - 22 -
4.3 La vapeur : agent caloporteur ........................................................................... - 22 -
4.4 Le vide : garant de la qualité de stérilisation .................................................... - 24 -
5. LA SOLUTION AVANCEE PAR MEDITEC ET LAUTENSCHLÄGER ...................................................... - 24 -
5.1 Le système MAGNOCERT ................................................................................... - 24 -
5.2 Spécifications techniques .................................................................................. - 24 -
5.2.1 Contraintes imposées par la vapeur ................................................... - 24 -
5.2.2 Le générateur de vapeur ..................................................................... - 25 -
5.2.3 La pompe à vide .................................................................................. - 26 -
5.2.4 Cuve de stérilisation ............................................................................ - 27 -
5.2.5 Isolation ............................................................................................... - 27 -
5.2.6 Analyseur de vapeur (Dampfanalysator DMA) ................................... - 27 -
5.2.7 Informatique embarquée .................................................................... - 28 -
5.3 Cycle de stérilisation .......................................................................................... - 29 -
5.3.1 Prétraitement ...................................................................................... - 29 -
5.3.2 Traitement ........................................................................................... - 29 -
5.3.3 Post-traitement ................................................................................... - 29 -
5.3.4 Séchage intensif .................................................................................. - 29 -
6. LA MISE EN FONCTION ....................................................................................................... - 30 -
6.1 Installation et montage ..................................................................................... - 30 -
6.2 Mise en route ..................................................................................................... - 30 -
6.3 Validation selon norme EN 554 ......................................................................... - 30 -
6.3.1 Principe de la validation ...................................................................... - 31 -
6.3.2 Moyens a disposition .......................................................................... - 31 -
6.3.3 Résultats obtenus ................................................................................ - 31 -
6.4 Problèmes d’humidité ........................................................................................ - 32 -
6.4.1 Les condensats .................................................................................... - 32 -
6.4.2 Les moyens de réduction de la condensation ..................................... - 33 -
6.5 Perspectives et conclusion ................................................................................. - 35 -
CONCLUSION ...............................................................................................................- 36 -
BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................- 37 -
TABLE DES ANNEXES ....................................................................................................- 39 -


Le rapport de stage sur l'installation d'autoclaves en stérilisation au Luxembourg dans sa version intégrale

samedi, février 7 2009

Feuilleton "nouveaux autoclaves", épisode 358

Outre les problèmes de taches et la question de savoir qui de l'eau osmosée ou du stérilisateur doit être incriminé évoqués précédemment, un autre souci rencontré avec les autoclaves Aquazero Cisa en cours d'intallation depuis début novempbre à la stérilisation centrale de Saint-Germain-en-Laye est que Cisa ne semble pas en mesure de faire effectuer à ses stérilisateurs les cycles instrument de moins d'une heure annoncés comme argument de vente. Ces cycles, d'après les échos qui me sont parvenus, fonctionnent correctement sur des autoclaves Aquazero 10 paniers mais il semble qu'il existe de grosses différences de technologie entre les 10 paniers installés et ce qui apparaît comme des "prototypes" 8 paniers en cours d'expérimentation chez nous. L'écart de puissance entre les deux versions de pompe à vide notamment, serait très important, ce qui autoriserait des performances sur les 10 paniers impossibles à atteindre sur les 8 paniers. Une pompe à vide type "10 paniers" doit donc arriver lundi pour essayer de réaliser les cycles promis. Vu le temps consacré jusqu'à présent à régler les appareils pour essayer tant bien que mal de qualifier les cycles intruments (le seul cycle qui ait permis jusqu'à présent d'approcher de la qualification a été construit pas à pas sur place et ressemble grosso-modo à un ancien cycle caoutchouc des autoclaves Lequeux, avec un prétraitement composé d'un premier "plateau" dès le début du cycle suivi de pulsations -ce qui n'est pas la géométrie de cycle qui avait été annoncée), on peut craindre que cela ouvre une nouvelle "saison" à cette série interminable...

vendredi, janvier 16 2009

Autoclaves Aquazero, 18 janvier 2009

Enfin, un des trois autoclaves Cisa Aquazero sera disponible en production lundi, réceptionné et qualifié par Hospitec. Deux petits bémols : le cycle installé fait 1H20 et il faudra donc re-qualifier ensuite pour mettre en place le cycle instrument promis à 54 minutes, les pieds du déchargement automatique sont en fabrication, son fonctionnement ne devrait donc pas être optimal.

A suivre...

vendredi, décembre 26 2008

A quoi sert la valeur stérilisatrice ?

Un article de Dominique Goullet.

Lire la suite...

samedi, novembre 29 2008

Reception et qualification des autoclaves, la suite...

Du retard a été pris cette semaine. Il est vrai que cette installation se fait "sous pression" car elle nécessite que nous travaillions sur deux autoclaves au lieu de cinq, d'où notre impatience notable a récupérer au moins un stérilisateur... Ce n'est malheureusement pas le cas en ce vendredi soir. Les techniciens Aldor Dechosal / Cisa poursuivant l'installation des deux autres autoclaves Aquazero pendant que Hospitec essaie de réceptionner et qualifier le premier ont fort à faire. Des soucis de manque d'eau osmosée se sont produits à plusieurs reprises sur les lave-intruments Miele et les autoclaves. Les pompes à vide des autoclaves Aquazero sont très bruyantes pour l'instant. Les cycles Bowie-dick ont eu beaucoup de mal a être réglé de façon à pouvoir être qualifiés. Bref, nous espérons que la semaine prochaine se présentera sous de meilleurs auspices car nous avons fait le pari de pouvoir stériliser sur 3 autoclaves dès lundi soir (ce devait initialement être le cas à partir de lundi dernier). Nous avons commencé à réorganiser la zone de stockage. la première formation utilisatateur a eu lieu, les internes en pharmacie y ont été associés. Je ne sais pour l'instant s'il s'agit d'un problème de réglage mais les cycles annoncés à 57 minutes font durant les qualifications 1H 22 minutes. Il me semble de toute façon que s'ils sont qualifiés ainsi, il sera trop tard our les modifier ensuite. Le temps d'un cycle n'est pas à mes yeux le critère principal d'appréciation d'un stérilisateur mais quand même...
Un point positif : les premiers cycles linge / textile semblent bien plus performants du point de vue séchage que ce que nous obtenions sur les Lequeux.
La supervision n'est pas encore pleinement exploitable, le déchargement automatique non plus.
A suivre...

mercredi, novembre 26 2008

Réception et qualification des trois nouveaux autoclaves, début des opérations.

Hospitec a pu enfin commencer ce soir la réception des autoclaves. La qualification suivra. Vu le nombre de cycles à effectuer, je crains que nous n'en ayons pour au moins une semaine... Le petit souci également est que lorsque les trois stérilisateurs seront disponibles, il ne sera pas possible de mener deux qualifs de front, vu que la société ne dispose que de 12 sondes.

Nous citons ci-dessous quelques textes de référence concernant la réception et la qualification des autoclaves.

Lire la suite...

vendredi, octobre 31 2008

Autoclave : les sachets dans un stérilisateur à vapeur d'eau

Le fonctionnement d'un cycle d'autoclave apparaît souvent comme mystérieux. Si nous jetions un coup d'oeil à l'intérieur de la cuve pour observer les contraintes subies par des sachets de stérilisation durant un cycle de stérilisation à la vapeur...


On constate que les contraintes subies sont fortes et cela peut permettre de sensibiliser à la nécessité d'une soudure de sachet parfaite ainsi qu'à une maintenance régulière et à un suivi des thermodoudeuses.

jeudi, octobre 30 2008

Stérilisateurs à vapeur d'eau saturée : tehnologie Aquazero de Cisa

Nous continuons la présentation de ces autoclaves qui doivent compléter notre parc de stérilisateurs en remplacement de trois autoclaves BBC / SMI (deux pour lesquels le choix a été fait de ne pas leur faire subir une seconde épreuve décennale, un autre plus récent mis à l'arrêt dernièrement dès qu'il a été découvert que la cuve était percée.)

Nous communiquerons ici sur notre organisation durant les travaux d'installation, sur d'autres publications concernant le stérilisateur Aquazero ainsi que sur nos premières impressions d'utilisateur.

stérilisateur à vapeur aquazero : technologie

…/… .../... Laboratoire Aldor Dechosal SA. Novembre 2007 –

Une technologie pour une consommation basse d’eau pour la stérilisation à la vapeur ; ce matériel a été présenté, au Salon International « MEDICA », à Düsseldorf, le 14 novembre 2007.

Evolution innovante dans le domaine de la stérilisation à la vapeur,

Aucune consommation d’eau (plus d’eau pour le système de vide),

Temps de cycle plus court (env. 20%),

Système de vide sans eau,
99% de l’air extrait et un excellent séchage (valeur de vide de l’ordre de 5 à 6 mbar),
Réduction des coûts d’exploitation,
Réduction des coûts de maintenance,
Economie d’énergie (électrique, env. 40%),
Neutre pour l’environnement.
Pré Vide
Dans n’importe quel type de cycle de stérilisation à la vapeur, l’extraction de l’air pendant le pré traitement est essentiel pour garantir la bonne diffusion de la vapeur à l’intérieur de la chambre ; l’extraction de l’air est réalisée par des séquences de vapeur (Pression Positive) et de vide (Pression Négative) dans des alternances dont la forme (amplitude) et la quantité sont définies en fonction du matériel à traiter.
Le pré vide est utilisé pour extraire autant d’air que possible à l’intérieur de la chambre et éliminer les poches d’air ; il est également utilisé pour favoriser le chauffage de la charge.
Le nombre de phases suivantes dans le cycle de stérilisation dépend exclusivement du pré vide. La qualité du pré vide n’est pas mesurée par le nombre de pulsations mais par la qualité du vide ; donc une bonne qualité de vide signifie plus d’extraction d’air et ainsi moins de résistance à la pénétration de la vapeur et, favorise les bons résultats de stérilisation.

Post Vide
Un post vide combiné avec la présence de vapeur d’eau dans la double enveloppe sont utilisés pour assurer la fonction séchage. La qualité du séchage est dépendante de trois facteurs : la température dans la double enveloppe, le temps et la qualité de vide.

Alors que la température dans la double enveloppe est contrôlée pour des raisons de sécurité et, que le temps nécessaire pourrait être le plus court possible, alors le facteur, qui peut faire la différence sur la qualité de séchage et le temps de séchage, est le post vide.

Coût de production / qualité
Conformément à toutes les normes mondiales, la qualité du pré vide et du post vide sont garanties et doivent être garanties dans des limites acceptables.
Si nous examinons la fonction de stérilisation et des CSSD (Centrale de Stérilisation), alors nous devons étudier la stérilisation comme si elle était une fabrication de produits stériles de matières contaminées dans un processus qui doit être parfaitement contrôlé pour la sécurité des patients, qui seront en contact avec les produits (dispositifs médicaux), et dans le même temps, pour la sécurité des opérateurs, de l’environnement et de la sécurité pour le produit qui sera réutilisé.
Permettez-nous d’appeler ce processus comme un processus de production La qualité de la production est mesurée par un maximum de produits, avec un prix minimal ; le prix est fonction du temps de production ; aussi dans un temps court, nous avons un prix de production plus bas et un meilleur processus est accompli.
Les techniques de vide
Le vide peut être créé différemment et le meilleur prix d’une technique efficace est la pompe à vide à anneau liquide ; cette technique exige l’utilisation d’eau pour refroidir la température et plus la température de l’eau est basse, plus les performances de la pompe sont élevées.

L’autre technique utilisée est le système « venturi » qui est un grand consommateur d’eau ; la température de l’eau doit être basse pour produire le vide.
Aussi pour tous les stérilisateurs à vapeur d’eau, le système de vide doit être alimenté en eau froide et utilise de grands volumes d’eau.
Système de recyclage de l’eau
Certains Clients et fabricants exploitent une solution en utilisant l’eau en circuit fermé avec un système de recyclage et ce, pour réduire la consommation d’eau ; la technique utilisée consiste à mélanger à l’eau du circuit fermé avec de l’eau froide pour abaisser la température et utiliser un pot de refroidissement avant rejet. Mais ce système ne peut pas réduire complètement la consommation d’eau. Par ailleurs, il augmente les temps de cycle et nécessite une alimentation en eau froide ; aussi, dans certains pays, la température élevée de l’eau limite la fonctionnalité du système de recyclage de l’eau, ce qui peut affecter les performances du pré vide et post vide, et ne pas apporter toutes les garanties sur les résultats de la stérilisation.
Le coût de production (stérilisation)
A part le coût du pré lavage, de la décontamination et de l’emballage, l’autre coût de la principale phase de production est la stérilisation.
Le coût de la stérilisation est calculée avec les facteurs suivants : la valeur de l’équipement, la main d’oeuvre, la consommation d’énergie (l’eau, l’électricité) et les moyens de contrôle. En plus de ces facteurs, il y a un gain de productivité étant donné que la durée des cycles est plus courte !
Et les plus grands facteurs, qui augmentent le coût, sont la consommation d’eau et le coût du traitement de l’eau !
Eau pour les stérilisateurs à vapeur
L’eau est un important facteur pour la génération du vide ; et la consommation d’eau est élevée, jusqu’à 600 litres par cycle, ce qui signifie que pour 10 cycles par jour, la consommation d’eau peut atteindre 6000 litres ; dans un Hôpital de 500 lits, qui possède 5 machines, la consommation peut atteindre 30.000 litres par jour !
L’eau doit être adoucie (pas dure) pour répondre aux exigences de qualité des composants et froide pour l’obtention de bonnes performances !
Problème d’eau
Dans de nombreux pays du monde, l’eau est fournie à une température supérieure à 30°C, avec une qualité dure et, à un prix élevé, ce qui est un handicap pour les CSSD parce les coûts de production s’élèvent, les temps de production s’allongent et la maintenance nécessaire est plus importante, alors que la qualité de stérilisation n’est pas garantie par la qualité de séchage !
AquaZéro

AquaZéro est le nom donné au système innovant, breveté cette année après de longues et intensives recherches, et un processus de développement qui a conduit à la fabrication d’une pompe à vide, de hautes performances, sans l’utilisation d’eau pour le refroidissement ; la pompe permet d’atteindre les meilleurs résultats de pré vide et post vide pour réduire le temps de cycle jusqu’à 75% de sa valeur originale. Elle permet d’atteindre le vide nécessaire et plus, avec une complète indépendance sur l’environnement et avec un coût minimum de maintenance. Le surcoût de la pompe à vide est réel mais il est nettement inférieur au prix de la consommation d’eau utilisé par une pompe à vide à anneau liquide ou tout autre système, au cours de la vie d’un stérilisateur. Le nom Aqua signifie l’eau ; et AquaZéro est la technologie qui utilise une pompe à vide sans eau, dans les stérilisateurs à vapeur.

La solution CISA
AquaZéro est un système breveté par Cisa et tous les droits de cette technologie appartiennent à la Société CISA. Cette technologie sera disponible sur le marché à compter de Décembre 2007.

AquaZéro a été présenté pour la première fois en Novembre 2007. Cette technologie a été évaluée et appréciée par de grands instituts mondiaux avec des résultats parfaits.

Imaginez
Imaginez que votre stérilisateur à vapeur réduise sa consommation d’eau de plus de 90% ; qu’il réduise la durée de cycle, le coût du cycle, l’élévation de la température, les problèmes d’eau, l’amplitude horaire de travail et le coût des opérateurs ; mais aussi les problèmes liés à la qualité d’eau et les coûts de maintenance. Dans le même temps, imaginez l’augmentation de la qualité de la stérilisation, de la facilité d’installation des machines, moins de perte d’eau … imaginez tout cela … imaginez AquaZéro … pour imaginez ? Ce n’est plus un rêve … c’est une réalité. Et maintenant, nous sommes disponibles pour votre satisfaction.
Nouvelle machine … kits de montage
Le Cisa Aqua est un système qui peut être utilisé sur tous les stérilisateurs qui portent le nom AquaZéro ; il est aussi disponible comme un système de monte pour des appareils plus vieux et d’autres systèmes de stérilisation.
Contactez CISA ou des agents CISA pour plus de renseignements ; ils sont disponibles pour répondre à toutes vos questions à propos de AquaZéro.
AquaZéro est la solution que tous les ingénieurs et opérateurs attendent pour résoudre les problèmes d’eau des stérilisateurs à vapeur ; elle est désormais disponible chez CISA.
Laboratoire ALDOR DECHOSAL SA
Zone Industrielle des Forges – B.P. n° 31
F – 08320 Vireux-Molhain
Tél. 03.24.41.81.81 – Fax. 03.24.41.85.75
Courriel : aldor.dechosal@wanadoo.fr
Site : www.cisagroup.it