Mot-clé - datamatrix

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, mars 26 2012

Marquage laser des intruments : société Lasea

Lasea présente sa nouvelle station de marquage laser des instruments chirurgicaux à travers l'expérience de l'hôpital GZA de Anvers.  […]

Lire la suite

dimanche, avril 19 2009

Démarches innovantes en stérilisation» JNSS Regensdorf, 3 - 4 juin 2009

Démarches innovantes en stérilisation» Regensdorf, 3 - 4 juin 2009 introduction Par ces temps de conjoncture difficile, les exigences demandées aux stérilisations centrales vont augmenter. Je pense que nous sommes nombreux à devoir vivre cela et dit d’une manière simple, il faudra faire plus avec  […]

Lire la suite

samedi, décembre 6 2008

Traçabilité des instruments chirurgicaux par marquage de codes Data-Matrix : TraçaMatrix

01-Marquage_laser.jpg

Rappelons que le code DataMatrix est une symbologie code-barres bidimensionnelle à haute densité, permettant de représenter une quantité importante d'informations sur une surface réduite, jusqu'à 2 335 caractères alphanumériques ou 3 116 caractères numériques, sur environ 1 cm². Le code DataMatrix est dans le domaine public, ce qui signifie qu'il peut être utilisé dans toute application sans être redevable de redevances. Il répond à la norme ISO IEC16022. Le Datamatrix se présente sous la forme d’une matrice constituée de points ou de carrés juxtaposés. Il est capable d'encoder jusqu'à 2300 caractères en un seul symbole

Selon ces mêmes normes, le Datamatrix peut contenir des niveaux de sécurité (ECC pour Error Check Correction) différents qui lui permettent d’être lu même en étant partiellement dégradé ou occulté. Plus le niveau de sécurité est important plus le symbole augmente en taille. Il existe plusieurs variantes du Datamatrix admise par la norme : du ECC000 qui n’offre aucune sécurité si le symbole est dégradé, à l’instar des codes à barres 1D (EAN 13…) au ECC200 qui offre le niveau de sécurité maximal (lecture possible d’un symbole occulté jusqu’à environ 20%)

Lire la suite