"C'est sûr, aujourd'hui, le monde hospitalier a reçu un contrecoup médiatique..."
Chacun sait le mystère qui entoure l'activité des stérilisations centrales, toujours à la pointe de la technologie. Pénétrons à pas feutrés (à cause des mûles et des surchaussures) dans le monde mystérieux de cette peuplade étrange pour découvrir une tranche de vie de ces agents toujours en quête de leur Grand-Oeuvre :

L'épisode d'aujourd'hui, en hommage au sketch des inconnus rappelé ci-dessous, s'intitule "le distributeur d'essuie-mains", les noms des protagonnistes ont été volontairement modifiés par respect du secret médical. Josephine, Mawwie-Théwwèse et Mawie-Denise se reconnaîtront.

  • Il est 6H30, Josephine prend son poste à l'hopital. "Nous sommes dotés d'un système de surveillance automatique qui permet de savoir les distributeurs d'essuie-mains qui sont vides pour les réapprovisionner urgemment en urgence. Là par exemple ça clignote, ça veut dire qu'il faut remettre en urgence des essuie-mains dans le distributeur n°2 !"
  • 17H30, la vie s'endort mais pour Josephine, le travail continue ! "ouaille, ouaille, ouaille, ouaille, Mawwie-Théwwèse, Ya le distributeur n°2 qui s'allume, c'est pour toi !"
  • "mais qu'est-ce que tu me racontes, c'est pas mon secteur ! C'est celui de Mawie-Denise
  • Marie-Denise : "Le distributeur n°2, c'est les chiffres pairs et les chiffres pairs c'est toi cette semaine, on a décidé comme ça le planning !"
  • Marie-Thérèse : "Mais pourquoi il sonne maintenant, il a pas sonné de la journée, Ya un problème..."