D'après le cours de Traumatologie Orthopédie du Pr. J-L LERAT, présentaion powerpoint concernant le traitement chirugical des fractures

Plan de la présentation :

Traitement chirurgical des fractures Enclouage centro-médullaire Plaques vis Fixateurs externes Les clous sont de longs tubes creux adaptés à la forme de chaque os Il y a des clous pour Le fémur Le tibia L’humérus

Le plus souvent possible on réalise l’enclouage sans ouvrir le foyer de fracture : « enclouage à foyer fermé »

Installation pour enclouage du fémur

L’enclouage des fractures diaphysaires nécessite un alésage du canal médullaire Clous pour le fémur Clou verrouillé

Le verrouillage est indiqué dans les fractures comminutives afin de préserver la longueur et empêcher la rotation Le verrouillage est indiqué dans les fractures comminutives afin de préserver la longueur et empêcher la rotation Le verrouillage est indiqué dans les fractures comminutives afin de préserver la longueur et empêcher la rotation

Enclouage rétrograde dans les fractures distales du fémur Enclouage rétrograde dans les fractures comminutives distales du fémur

Installation pour enclouage du tibia Table orthopédique Traction longitudinale Broche trans-calcanéenne ou étrier de Cunéo Genou fléchi Contrôle radioscopique de la réduction Installation pour enclouage du tibia Clou pour tibia L'enclouage centro-médullaire à foyer fermé des diaphyses permet de réduire tous les déplacements sauf un, lequel ? Comment pallier cet inconvénient ? - Un clou centro-médullaire ne bloque pas toujours la rotation (sauf quand les deux fragments ont pu être alésés sur une longueur suffisante) - La solution est de verrouiller le clou avec l’os par des vis transversales Enclouage du tibia à foyer fermé Indiquez quels sont les avantages apportés par la solution de l'enclouage à foyer fermé, pour une fracture du fémur au tiers moyen : Pas de dépériostage des fragments Pas d'évacuation de l'hématome périfracturaire Risque d’infection réduit Mobilisation précoce des articulations Appui précoce Bonne qualité du cal obtenu Pas de risque de fracture itérative à l'ablation (après 18 mois) Qualité du cal osseux après enclouage du tibia à foyer fermé

Clou pour humérus Point d’entrée



par en haut par le trochiter ou par en bas par la fossette olécranienne

Verrouillage possible Correction d’un cal vicieux du fémur Les retards de consolidation et les pseudarthroses sont rares après enclouage à foyer fermé Dans ces conditions le clou peut casser Une greffe s’impose avant que cela ne se produise

Principes du vissage de l’AO Vissage d’un fragment intermédiaire et neutralisation par une plaque complémentaire

Ostéosynthèse du tibia par plaque vissée

Fractures supra et inter-condyliennes

Indication des plaques : les fractures métaphysaires Indication des plaques : les fractures métaphysaires

Fractures comminutives Fractures comminutives : pontage par plaques Fractures comminutives : pontage par plaques

Indication des plaques : les fractures métaphysaires Indication des plaques : les fractures métaphysaires

Indication des plaques : les fractures métaphysaires Indication des plaques : les fractures métaphysaires

Plaque et vis pour les fractures épiphysaires Ostéosyntheses des petits os par mini-plaques

Indiquez quels sont les inconvénients de l'ostéosynthèse par plaque vissée, pour une fracture fermée de la jambe, au tiers moyen Évacuation de l'hématome périfracturaire Dépériostage des fragments Risque toujours possible d'infection Pas d'appui précoce possible (45 j) Qualité souvent mauvaise du cal obtenu Obligation de garder la plaque 18 mois Risque de fracture itérative après l'ablation

Fractures itératives après ablation de matériel d’ostéosynthèse

Modifications des propriétés mécaniques de l’os par une ostéosynthèse rigide Intérêt de l’ostéosynthèse avec mise en compression

Visserie métallique Visserie résorbable Ostéosynthèses par vis simples Ostéosynthèses par vis simples Ostéosynthèses par vis simples Ostéosynthèse du col fémoral Ostéosynthèse du col fémoral

Les broches métalliques sont aussi un bon moyen d’ostéosynthèse

Le fixateur externe indispensable lors de dégâts des parties molles

Fixateurs externes

Fixateur de Sheffield

Séquelles des fractures traitement des inégalités de longueur des membres

Attention il s’agit d’un geste définitif : importance de la planification Cas clinique

Parage osseux Changement de FE

Cas clinique Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 1: Comment prenez vous en charge cette blessée immédiatement?

Q 2: Les radios montrent une fracture transversale peu déplacée du tibia et du péroné au tiers moyen. Quel(s) traitement(s) peut-on proposer?

Q 3: 24 heures plus tard les douleurs du mollet augmentent. Quel(s) diagnostic(s) évoquez-vous?

Q 4 : CAT devant cette complication Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 1: Comment prenez vous en charge cette blessée immédiatement?

Q 2: Les radios montrent une fracture transversale peu déplacée du tibia et du péroné au tiers moyen. Quel(s) traitement(s) peut-on proposer?

Q 3: 24 heures plus tard les douleurs du mollet augmentent. Quel(s) diagnostic(s) évoquez-vous?

Q 4 : CAT devant cette complication Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 1: Comment prenez vous en charge cette blessée immédiatement?



Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences 1 heure après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 2: Les radios montrent une fracture transversale peu déplacée du tibia et du péroné au tiers moyen. Quel(s) traitement(s) peut-on proposer?

Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 3: 24 heures plus tard les douleurs du mollet augmentent.

Quel(s) diagnostic(s) évoquez-vous?

Une jeune femme de 25 ans arrive aux urgences après un accident de moto avec un traumatisme de la jambe droite. L’examen montre un état de conscience normal et pas de signes de choc et il n’y a pas d’autres lésions que la jambe. La jambe est douloureuse, on note que le mollet est tendu à la palpation avec une grosse ecchymose il y a une plaie de 5 cm sur la face postérieure du mollet qui est franche et peu profonde. La sensibilité du pied est normale et les pouls sont perçus. La patiente n’a aucun atcd particulier et elle suit une contraception orale. Q 4 : CAT devant cette complication